Mes accessoires pour la course à pied

Accessoires : Courir avec une montre connectée

Aujourd’hui je vais partager avec toi la liste de mes accessoires pour la course à pied. Alors oui, il est conseillé, surtout lorsque l’on débute, de courir léger. Quand je dis léger c’est à dire dans une tenue où tu es à l’aise. Sans oublier de donner la priorité à des baskets légères dans lesquelles tu te sens bien. Mais ce n’est pas tout, tu dois choisir des accessoires adaptés à ta pratique de la course à pied.

Alors c’est parti ! Voilà mon équipement au complet.

La tenue

Avant de parler des accessoires je vais revenir sur la tenue. Je l’ai déjà longuement expliqué, alors je ne reviendrais pas dessus en détail mais la priorité doit être mise sur le choix de la paire de baskets. Ce sera de loin ton budget le plus important, pour ta première tenue. Tu ne dois pas hésiter à mettre une centaine d’euros dans des chaussures parfaitement adaptées à tes pieds et dans lesquelles tu te sens bien. De toute façon, tu comptes t’en servir pour parcourir de nombreux kilomètres alors tu auras le temps de les rentabiliser. A ce sujet, je te conseille de changer tes chaussures tous les 500 à 800 km en fonction de l’épaisseur des amortis et de ton poids. Je t’invite à jeter un œil à cet article pour plus d’informations.

Chaussettes : Les pieds bien maintenus

Des chaussettes adaptées à la saison et qui maintiennent bien la cheville. Oui c’est souvent négligé dans la liste d’accessoires au tout début. Pourtant les chaussettes peuvent faire la différence.
Il y a quelques années maintenant, je suis allé dans un magasin de sport avec mes parents parce que ma mère voulait s’acheter des baskets. Comme à son habitude mon père commence à plaisanter avec le vendeur. Après avoir choisi une belle paire colorée et dont la qualité ne laissait aucun doute, on se dirige vers la caisse. Là le vendeur fait un aller-retour en arrière-boutique et revient avec deux paires de chaussettes. L’une pour la randonnée, l’autre pour le trail. Il me les tends en m’expliquant que ce sont des échantillons dont ils ne se servent plus, c’est cadeau.

Le lendemain matin, comme à chaque fois que je vais chez mes parents, je me prépare pour aller courir dans la forêt. Je décide d’enfiler les chaussettes de randonnée. La différence se fait ressentir dès le début, la cheville est mieux maintenue, la chaussette ne glisse pas du tout dans la chaussure. Bref je suis déjà conquis, mais tout cela ne fait que se confirmer lorsque je cours. Je me sens plus léger, presque maitre de mes pieds ! Depuis, je ne cours plus sans une paire de chaussettes technique. Par contre, j’utilise autant des chaussettes de randonné que de trail. La seconde est plus légère donc plus agréable pour les jours où il fait chaud. En hiver j’utilise également des chaussettes montant de running. Remontée jusqu’en dessous du genou, je n’ai pas froid et mon pied est bien maintenu.

Une tenue qui respire fera la différence

Au niveau de la tenue, je ne vais pas trop m’attarder dessus, mais si tu veux un article sur le sujet, n’hésite pas à me le faire savoir en commentaire. Tout ce que je conseil, c’est d’utiliser une tenue respirante. Les techniques sont incroyables aujourd’hui, à peine la sortie terminée que j’ai l’impression que mon t-shirt est déjà sec (bon par contre ça n’enlève pas les odeurs). Cela permet à ton corps de respirer. Les vêtements techniques permettent d’être plus à l’aise dans tes mouvements.

Les petits plus pour le confort

Enfin pour compléter la tenue et en fonction de la saison j’utilise deux accessoires qui me rendent de grands services. Le premier, c’est un bandeau tour de tête quand il fait chaud. Ce bandeau me permet d’éviter la sueur dans les yeux. Je me suis également rendu compte qu’ainsi équipé j’ai l’impression de ne plus transpirer pendant mes entrainements. Il semblerait que ce soit une sensation que je remarque particulièrement sur mon visage. Mais rassure-toi, ce n’est qu’une impression, je me donne toujours autant de mal à chaque entrainement.

Le second accessoire indispensable en hiver, c’est la paire de gants. J’ajoute à ma panoplie une paire de gants spécial running. Il s’agit de gants en tissu très fins avec le bout des doigts spécialement conçus pour pouvoir fonctionner sur les écrans tactiles. Cette paire me rend de grands services. En hiver je peux courir en short sans problème, je ne ressens pas vraiment le froid. Par contre mes doigts ont tendances à se frigorifier et là, c’est tellement douloureux que je ne peux plus me concentrer sur l’exercice.

Les accessoires

La montre connectée

Si dans ma liste d’accessoires, je ne devais choisir qu’un seul objet à emporter pendant mes sorties, ce serait sans hésiter, la montre connectée. Pour ma part j’utilise l’Apple Watch. Ce n’est pas une montre dédiée au sport mais dans sa dernière version elle permet d’avoir un suivi GPS ainsi qu’un signal 4G même si elle n’est pas connectée au téléphone. Ainsi avec l’application Strava, je peux retrouver ma vitesse et ma distance en temps réel. Une fois la course terminée, je retrouve le tracé GPS de ma sortie dans l’application.

Le brassard pour téléphone

C’est le premier de tous les accessoires que j’ai commencé à utiliser en course à pied. A défaut d’investir dans une montre connectée, j’ai commencé à courir avec un brassard dans lequel je glissais mon téléphone. Cette solution, très pratique aussi, permet d’utiliser les applications de course à pied, et d’avoir le suivi en temps réel.

En plus des avantages liés au fait d’être connecté à sa course à pied, cette solution permet d’avoir son téléphone sur soit quand on sort. Personnellement je trouve cela très rassurant d’avoir mon portable avec moi en cas d’urgence. Je me dis toujours que s’il m’arrive quoi que ce soit, si je me blesse, je n’aurais qu’à passer un coup de téléphone et le tour est joué.

Le problème, c’est que moi qui suis très « Apple », avec ces tailles de smartphone qui n’arrêtent pas de changer aujourd’hui je n’ai plus de brassard à la bonne dimension pour mon téléphone. Je me contente donc de le glisser dans ma poche. J’envisage d’en acheter un prochainement, mais j’attends avec impatience de pouvoir tester les brassards Shapehart. Ces brassards ont un système de fixation particulier qui le rend plus pratique d’utilisation. De plus il existe une version qui mesure la fréquence cardiaque en temps réel. Je pense que cette fonctionnalité me sera très utile pour mon défi marathon. Shapehart organise régulièrement des sessions de tests (toutes les dates sont disponibles sur leur page Facebook), donc il me tarde de pouvoir le tester.

Écouter de la musique en courant

Faut-il courir avec de la musique ?

Accessoires : écouteurs de sport

Avant de parler accessoires je vais te donner mon avis personnel sur la grande question : Est-ce bien d’écouter de la musique en courant ? Je ne me suis pas encore renseigné sur les avis des spécialistes. Quand je cours avec de la musique, je choisi des playlists rythmées (disponibles sur Spotify). Je me rends compte que je n’adapte pas vraiment ma vitesse de course en fonction du rythme de la musique. Par contre le fait de ne plus entendre ma respiration fait que j’ai tendance à forcer d’avantage, à m’approcher un peu plus de ma FCMax. Si c’est ton cas aussi, fais attention de ne pas forcer plus que tu ne peux sans t’en rendre compte. Mais globalement, je ne cours pas très souvent en musique.

Ceci étant dit, le fait que je ne cours pas souvent en musique est surement lié au fait que je n’ai pas encore trouvé le matériel idéal. D’une part parce que mon téléphone se trouve dans ma poche, donc un peu compliqué d’accès. D’autre part parce que les écouteurs que j’ai pu utiliser jusque-là ne m’ont pas vraiment conquis.

En toute logique, j’ai commencé par essayer le kit piéton de mon téléphone. La qualité sonore est assez bonne, le volume assez élevé pour que les chocs de la course à pied ne perturbent pas le son de la musique. Cette solution, j’en suis vite revenu. Le problème avec les écouteurs filaires, c’est que j’ai tendance à m’emmêler dedans, donc cela devient vite très désagréable. Je n’ai pas encore eu l’opportunité d’essayer de courir avec des AirPods ou autres écouteurs sans fil.

Des écouteurs spécialement pour le sport

Les autres écouteurs que j’utilise, c’est en fait un baladeur MP3 spécialement conçu pour le sport. L’avantage de ces écouteurs c’est qu’ils sont parfaitement étanches. Je les utilise surtout pour la natation mais je les ai essayés en course à pied. Les deux principaux inconvénients c’est d’abord leur ergonomie, que je ne trouve pas toujours très agréable dans l’oreille, parfois un peu encombrants. Le second point un peu particulier, c’est qu’il s’agit d’un lecteur MP3. C’est à dire qu’il faut concevoir sa playlist et la transférer sur les écouteurs. En soit c’est bien pratique, et cela permet de ne pas consommer la batterie du téléphone, mais il est de plus en plus dur de trouver des MP3 de bonnes qualités, même légalement…

Puisque je n’ai pas trouvé de solution qui me convienne parfaitement, ces derniers temps j’ai essayé de courir en mettant la musique sur mon portable avec le haut-parleur. Cette solution je ne saurais te la conseiller. La musique réduira considérablement l’autonomie de votre téléphone. De plus, avec les mouvements la qualité et le volume sonore ne sont vraiment pas terrible. Enfin, cela ne me semble pas être une solution très adaptée pour un sortie en ville où tu vas croiser du monde qui partagerons malgré eux, votre musique.

Laisser un commentaire