La naissance du marathon

Mais au fait, ça vient d’où la course à pied ?


Aujourd’hui la course à pied regroupe de nombreuses activités. En commençant par le jogging pour entretenir sa forme physique jusqu’aux épreuves de distances telles que le marathon. Il existe également des épreuves permettant de pratiquer des terrains variés tels que le Trail.

Pourquoi le marathon ?

C’est en Grèce antique, alors que les Athéniens sont en guerre contre les Perses en l’an -490 que tout commence. L’histoire veut qu’un messager nommé Phillipidès ait été envoyé depuis la ville de Marathon pour prévenir Athènes de la victoire des Grecs. Les deux cités sont alors séparées de 42 kilomètres. Le messager parcours la distance à pied pour délivrer son message. Mais la rumeur dit que Phillipidès serait mort juste après avoir transmis l’information. Depuis, les jeux antiques ont intégré une épreuve de course à pied pour célébrer l’exploit du messager. Mais en 393, l’empereur Théodose interdit les jeux antiques en prétextant des pratiques païennes.

Finalement c’est sur les iles britanniques où l’on retrouve des traces de compétitions médiévales. Ces épreuves étaient destinées aux hommes pour qu’ils puissent s’affronter entre eux. Les courses s’organisent de plus en plus durant le XIXème siècle notamment dû au développement de l’entrainement militaire.

La naissance du running

Jeux OlympiquesC’est en 1896 que Pierre de Coubertin prend conscience de l’intérêt que suscite la course à pied pour les jeux olympiques modernes. Au cours du XXème siècle les JO et l’athlétisme attirent de plus en plus l’attention des spectateurs, en parallèle de la course à pied.

Longtemps dominé par les pays occidentaux, le running voit les sportifs venus du continent africain s’imposer sur les podiums à partir des années 1960-1970, notamment sous l’impulsion du marathonien éthiopien Abebe Bikila. Depuis, le Kenya, l’Éthiopie ou encore l’Érythrée dominent le monde de la course de fond. C’est ainsi que les grands marathons se sont créés à cette époque là : celui de New-York date de 1970, celui de Berlin de 1974, celui de Paris de 1976…

Pourquoi une telle distance ?

Le marathon doit sa distance actuelle aux Jeux olympiques de 1908 à Londres. Le départ de l’épreuve a eu lieu sous les yeux de la famille royale au Château de Windsor et la ligne d’arrivée se situa dans le White City Stadium. La distance entre les deux lieux était de 42,195 km.

Le marathon est l’une des épreuves emblématiques des Jeux Olympiques. Présent dès les premiers Jeux olympiques de l’ère moderne. Cette épreuve transforme son vainqueur en modèle de l’effort et du dépassement de soi. C’est un berger grec nommé Spiridon Louis qui fut le premier vainqueur d’un marathon. Il termina l’épreuve en 2 h 58min et 50 secs. C’est le Français Michel Théato, qui gagna la deuxième édition de la course en 1900.

En 1960, un inconnu remporte le marathon des JO de Rome en battant le record de vitesse avec un temps de 2 h 15 min et 16 secs. Ce jeune Éthiopien a parcouru la distance pieds nus ! C’est le début de la domination africaine dans les épreuves de courses de fond, dont le marathon. Depuis 2011, c’est Patrice Makau qui détient le record du monde pour les hommes avec 2 h 03 min et 38 secs tandis que Paula Radcliffe est la femme la plus rapide sur marathon en 2 h 15 min et 25 secs.

Auteur de l’article : Le Couriste

Laisser un commentaire